fbpx
année 2020

Nouvelle année, nouveau bilan…pour bien démarrer 2020 !

  • Julien Attard

Même si l’on est tous conscients du fait que le passage d’une année à l’autre est surtout symbolique, il faut savoir profiter de cet élan de positivité générale pour faire un bilan des années précédentes et ajuster sa vision de la suite des événements.

Cet article axé « communication et partage » sera le premier à se glisser parmi les autres articles plus « tech » de ce site, car il nous semble important de sortir parfois de l’aspect matériel des choses, afin de ramener au premier plan ce qui importe le plus : les êtres humains, sans qui personne ne ferait rien !

Je dis « nous », car depuis plus d’un an maintenant, j’ai pris la décision d’accueillir un associé en la personne de Kenneth, que certains d’entre vous ont déjà pu rencontrer. Un paragraphe sera consacré à cette nouvelle manière de faire avancer ce projet. Oui, je préfère parler de « projet » plutôt que d’ « entreprise », car je trouve ce terme plus humain, et il représente de manière plus juste le fait qu’OVERTECH n’est pas uniquement un « job » pour nous, mais un moyen de vous apporter de la valeur et d’améliorer votre quotidien.


Bizarre, nous direz-vous, pour une entreprise de services informatiques de vouloir sortir du classique « dépannage » et apporter plus ? Afin de mieux comprendre notre démarche, nous vous proposons de prendre quelques minutes pour vous relaxer un instant et lire cet article dans lequel nous allons partager avec vous notre philosophie !

 

 

5 années riches en apprentissages et défis de toutes sortes

 

S’il est une chose qui force à développer rapidement des compétences diverses en un minimum de temps possible, c’est bien le fait de se lancer en solo dans l’entreprenariat ! Une fois l’appréhension « naturelle » passée et l’acceptation du fait que les erreurs de parcours sont inévitables, j’ai alors pu foncer.

 

4 premières années en solo : les « bons » et « moins bons » côtés

Ayant une vision claire de ce que je souhaitais accomplir à court terme et la conviction que j’en étais tout à fait capable techniquement parlant, j’ai décidé en février 2015 de quitter l’entreprise qui m’employait depuis 10 ans afin de suivre une voie qui me correspondait alors mieux.

Aujourd’hui, je remercie encore beaucoup les deux patrons de cette entreprise, qui m’ont donné cette chance formidable de pouvoir lier travail et passion !

Travailler à son compte est évidemment très différent du salariat à bien des égards, et durant les premiers temps, on se rend compte que les « casquettes » vont devoir se multiplier. En effet, exercer son propre métier n’est alors plus qu’un seul aspect des choses, puisque d’autres secteurs vont demander une attention particulière :

  • Les tâches administratives, nécessaires mais peu passionnantes…vous en conviendrez certainement
  • La prospection, tant au niveau de la recherche de clients que de fournisseurs
  • La communication, car on a beau avoir le meilleur service ou produit, si personne ne le sait…les choses ne vont pas aller bien loin !

La liste n’est certainement pas exhaustive, mais elle présente toutefois les éléments principaux et « classiques » d’une gestion d’entreprise.

Si au premier abord, on a forcément tendance à se focaliser à fond sur son métier et à oublier le reste, la réalité nous rappelle vite à l’ordre. C’est alors que l’on comprend que l’on vient de passer dans un autre monde : en effet, même s’il n’a pas encore d’employé, un entrepreneur est bel et bien un patron, un gérant d’entreprise !

J’ai toujours aimé apprendre de nouvelles choses, je n’ai donc pas eu de mal à me faire à cette idée. Cependant, ce qui finit toujours par manquer pour tout concilier, c’est bien évidemment le temps. Le travail technique allant bon train au fur et à mesure des rencontres et des interventions, il a vite fallu réajuster la vision de la suite, tant au niveau personnel que professionnel.

Pour résumer, voici quelques-uns des aspects les plus marquants de l’entreprenariat que j’ai pu expérimenter durant ces quatre premières années :

 

Les « bons côtés »

  • C’est une école de la vie : il faut semer pour récolter, et pour cela, on ne peut s’en remettre qu’à SOI !
  • Les bonnes habitudes prises grâce à l’entreprenariat peuvent être transposées à tous les autres aspects de notre vie et améliorer considérablement notre quotidien et celui des autres.
  • On décide soi-même de la direction à donner au projet.

 

Les « moins bon côtés »

  • On gère son temps comme on le souhaite, mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, les heures de travail s’allongent !
  • Pas de revenu « minimum » régulier, au départ en tous cas (le temps de bien lancer la machine…)
  • On affronte les soucis en solo (quoi que…notre ami Google n’est jamais bien loin !)

 

Le dilemme de l’entrepreneur : rester seul ou apprendre à déléguer

J’ai toujours attaché une grande importance au travail d’équipe, au partage de connaissances et d’informations, ainsi qu’à l’aspect bénéfique de l’effet de groupe sur chaque individu qui le compose (lorsque les membres avancent ensemble et avec un esprit positif, bien entendu). Aussi l’idée d’inviter un nouvel arrivant dans le projet était déjà bien ancrée dès le départ.

Bon nombre d’entrepreneurs choisissent de ne pas suivre cette voie, pour diverses raisons :

  • L’aspect humain est souvent le plus complexe à gérer
  • Manque de confiance envers les autres
  • Croyance que personne ne sera capable de faire leur travail aussi bien, voire mieux
  • Volonté de conserver un contrôle total sur leur entreprise, ainsi que les bénéfices générés

 

Un proverbe africain résume assez bien ma manière d’aborder cette question : « seul on va plus vite, ensemble on va plus loin » (vous pourrez d’ailleurs trouver au bas de cet article un lien vers un autre article traitant de l’intelligence collective). Il était de toute façon clair que pour amener ce projet (et bien d’autres) plus loin dans leur démarche, il allait falloir passer un cap de plus.

Une question se posait alors : de quelle manière accueillir un nouvel arrivant dans le projet ? Serait-ce un sous-traitant, un salarié, un associé ?

J’ai assez naturellement opté pour le troisième choix. En effet, je souhaitais que la personne qui me rejoigne sente qu’elle fait totalement partie intégrante du projet, ce qui est rarement le cas en tant que salarié. Les idées seraient alors mises en commun en tout temps, la communication serait le maître-mot, et les solutions se trouveraient ensemble, ce qui semblerait simplifier significativement les choses, sur le papier.

travail equipe

Même si le quotidien n’est pas exempt de déboires (la perfection n’existant pas), cette nouvelle étape de l’aventure a eu bon nombre d’effets positifs !

  • Un œil nouveau en la personne de Kenneth, qui a pu apporter de nouvelles bonnes idées à ajouter aux choses déjà existantes
  • La possibilité de me concentrer à terme sur une partie hautement importante : la « communication » (que ce soit du relationnel direct ou du web), Kenneth assumant petit à petit le rôle de responsable technique auprès de notre clientèle.
  • La porte ouverte à l’extension de nos services à tout le territoire de la Nouvelle-Calédonie, afin d’aider encore et toujours plus de personnes

 

Les idées ne manquent pas pour les années à venir, et un haut degré d’accomplissement dans ce projet serait de pouvoir offrir la même chance qui m’a été offerte à mes débuts : aider les personnes qui ont vraiment envie d’exercer dans l’informatique à le faire, diplômées ou non.

Je suis loin d’être le seul exemple du fait que l’on peut très bien acquérir de solides compétences à partir du moment où l’on aime ce que l’on fait, car c’est ce qui motive à ne pas ménager ses efforts pour gagner le savoir et savoir-faire nécessaires.

 

L’être humain au centre de notre démarche

Le cliché de l’informaticien reclus dans son atelier et communiquant uniquement avec les machines a bien perduré, et même s’il doit certainement en rester quelques-uns, ce n’est absolument pas notre cas.

L’informatique a tout d’abord été créée pour améliorer et faciliter le quotidien des êtres humains. C’est donc tout naturellement que cet état de fait se retrouve parmi nos fondamentaux, et que nous souhaitons donc permettre à votre informatique de vous simplifier les choses au quotidien.

Pour ce faire, nous avons une tâche d’envergure à accomplir : réajuster la vision des gens par rapport à l’informatique. Cela ne nous est pas venu à l’idée tout de suite, mais c’est devenu une évidence au fur et à mesure des rencontres et des interventions que nous faisions.

En effet, il n’était pas rare que l’on nous dise, sur un ton plutôt humoristique : « C’est comme avec le garagiste, je ne vous dis pas à bientôt, hein ? ».

On dit souvent qu’il y a une part de vérité dans la rigolade, et c’est d’autant plus vrai ici. Cela se comprend, puisque ce que l’on espère en disant cela, c’est que notre brave compagnon informatique restera dans le meilleur état possible des années durant. Sachez que c’est également notre souhait ! 

En effet, nous sommes totalement contre le phénomène d’obsolescence programmée, car le fait de ne pas avoir à changer de matériel plus fréquemment que nécessaire aide à préserver l’environnement (à une certaine échelle) et à diminuer vos coûts… C’est pourquoi nous choisissons notamment de ne pas fournir de matériel d’entrée de gamme.

C’est ainsi que nous avons choisi de proposer des offres de maintenance préventive, aux professionnels comme aux particuliers ! En effet, la plupart du temps, nous sommes contactés pour résoudre un souci (intervention curative) plus ou moins grave. Très souvent, les soucis rencontrés auraient pu être évités grâce à une maintenance préventive, car en plus de prendre régulièrement soin de votre matériel, un professionnel détectera certains signes avant-coureurs de pannes, et pourra alors agir avant la catastrophe.

curatif preventif

Les dépannages ponctuels sont encore la majorité des demandes que nous recevons, notre objectif est donc de construire un véritable relationnel de confiance entre vous et nous, axé sur :

  • L’écoute et la compréhension de vos besoins
  • Des conseils pertinents
  • Une optimisation constante de votre matériel, donc de vos journées et de votre bien-être (puisqu’on est rarement heureux lorsque notre matériel nous fait défaut, n’est-ce pas ?)

 

Il est de plus en plus vrai que l’informatique est au centre de tout aujourd’hui, et c’est pourtant un des aspects qui est souvent le moins considéré. Comme notre corps ou notre véhicule, nos ordinateurs et serveurs ont besoin de soins réguliers, et opter pour une maintenance régulière a d’ailleurs plus effets bénéfiques considérables :

  • Potentiel de durée de vie du matériel plus élevé (à condition que l’électronique ne soit pas d’entrée de gamme)
  • Diminution des coûts à moyen et long-terme
  • Un interlocuteur privilégié lorsque vous avez besoin d’aide et de conseils
  • Système d’exploitation (Windows, Mac OS…) maintenu régulièrement également, et qui reste donc réactif au fil du temps

 

En plus de bichonner votre matériel, notre souhait est également de vous aider à mieux comprendre l’informatique et à ne pas avoir peur de l’utiliser à son plein potentiel. Nous n’irions pas jusqu’à donner des cours (former étant un métier à part entière, et il y a déjà pas mal de personnes très compétentes proposant des cours d’informatiques sur la place), mais nous estimons que le conseil est une des fondations même de notre métier, et c’est ainsi que nous voulons pouvoir apporter notre contribution à l’amélioration de vos connaissances.

 

Quels axes de travail principaux pour OVERTECH en 2020 ?

Lors des débuts en 2015, l’enthousiasme et la précipitation qui en a résulté m’avaient amené à vouloir apprendre un maximum de compétences diverses afin de proposer tous les services possibles et imaginables dans le domaine de l’informatique et de la technologie en général. Vaste programme, surtout pour une seule personne !

Il est clair que l’on n’a pas besoin d’aller aussi loin pour aider au mieux les gens, il faut parfois savoir recentrer le débat. Les services d’OVERTECH continueront encore et toujours de s’étoffer, mais sans confondre vitesse et précipitation.

Cette année, nous choisissons donc de nous concentrer sur la sensibilisation des utilisateurs à la nécessité d’opter pour une maintenance préventive régulière de leur informatique.

Nous avons donc mis en place 3 propositions pour les professionnels (ECO, PREMIUM et MAX) à fréquence mensuelle, ainsi qu’une proposition pour les particuliers, mais à fréquence trimestrielle (ce qui est tout à fait suffisant pour le cadre privé).

N’hésitez pas à nous contacter aux numéros de téléphone indiqués en fin d’article, nous pourrons alors vous rendre visite sur site afin d’évaluer vos besoins et vous guider ensuite vers le choix le mieux adapté.


Nous avons également 2 sections « blog » et « trucs et astuces » sur notre site, qui sont un autre moyen de vous apporter de la valeur et des conseils réguliers. Nous ne fixons pas de calendrier de publication particulier, les articles paraîtront au gré des idées et nouveautés pertinentes que nous trouverons. Nous ne souhaitons pas vous saturer d'infos quotidiennes mais vous apporter plutôt du contenu de fond et des astuces pratiques.

Le site web va également évoluer dans son ensemble, avec une page spécifique par service, afin d’ajouter de la clarté à nos offres.

Un autre volet majeur est bien sûr celui des réseaux sociaux. Il est facile de se laisser embarquer dans une spirale « infernale » de posts quotidiens pour faire vivre artificiellement les diverses pages, mais encore une fois, nous faisons plutôt le pari de la qualité (même si nous n’excluons pas l’éventualité de faire quelques posts humoristiques par ci par là, car cela fait également partie de nos principes de vie : on peut très bien être sérieux sans se prendre au sérieux !)

Nous espérons que vous aurez pris autant de plaisir à lire cet article que ce nous en avons eu à le rédiger, et si vous avez été réceptif / réceptive à notre message et souhaitez faire appel à nos services ou nos conseils (ou si vous connaissez des personnes qui pourraient en bénéficier), nous sommes à votre écoute avec grand plaisir au 85.61.95 (Kenneth) ou 78.14.58 (Julien).

En souhaitant une merveilleuse année 2020 à toutes les calédoniennes et tous les calédoniens !

 

Article sur l’intelligence collective : https://islean-consulting.fr/fr/organisation-management/intelligence-collective-exemples/

  • Dernière mise à jour le .